Blogue du directeur général

 
28
SEP

13 h 53

Cinq dimensions pour encadrer la réussite des élèves

La rentrée scolaire représente un moment à la fois sécurisant pour les uns, à la fois rempli de nouveautés pour d’autres. Pour nos élèves qui nous reviennent, il s’agit de retrouver les amis, les membres du personnel, les routines et les activités de nos écoles. Pour d’autres élèves qui font leur entrée en maternelle, ceux qui arrivent d’un autre coin du monde ou encore ceux qui font le passage vers une de nos écoles secondaires, il s’agit d’une nouvelle aventure qui débute. Dans les deux cas, nos élèves au Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN) peuvent compter sur un personnel engagé envers leur réussite afin qu’ils deviennent de fiers francophones, des citoyens accomplis et engagés.

L’année 2017-2018 sera celle du début de la mise en œuvre des Plans d’amélioration continue dans les écoles. Ciblant principalement la réussite scolaire et de la fidélisation des élèves, ces plans représentent en quelque sorte la feuille de route des écoles pour les prochaines années. Le succès de cette planification des équipes scolaires repose en grande partie sur l’encadrement du CSCN, qui s’articule autour de cinq dimensions organisationnelles. Tout d’abord, la réussite des élèves doit être au cœur d’une approche guidée par les données. Cela implique nécessairement que les stratégies ou les décisions dans nos écoles et dans l’ensemble des secteurs d’intervention du CSCN s’inscrivent dans une démarche misant sur des pratiques éprouvées et un monitorage des résultats dans tous les secteurs. Une autre dimension essentielle au travail des intervenants du CSCN est celle qui cherche à optimiser les pratiques des enseignants. Parce que les recherches sur les écoles efficaces démontrent clairement le lien entre l’effet enseignant et la réussite des élèves, le CSCN se doit d’appuyer les enseignants. De manière plus concrète, le CSCN fournira un encadrement des initiatives visant le perfectionnement professionnel et le renforcement des pratiques didactiques qui connaissent du succès. C’est en partie ce qui explique qu’avant même le début des classes, le CSCN a offert un éventail de formations destinées aux équipes-écoles en fonction des priorités de leur plan d’amélioration continue.

Le CSCN poursuivra aussi ses efforts afin de bonifier certaines approches prometteuses qui visent à offrir un programme scolaire répondant aux besoins des élèves. Cette dimension, qui touche souvent la programmation complémentaire, cherche à répondre aux besoins des élèves en fonction des attentes des programmes d’études. Par exemple, les écoles secondaires ont entrepris d’offrir davantage d’encadrement lors des périodes d’études menant aux examens de fin de semestre. Afin de soutenir le développement intégral des élèves, les écoles du CSCN continueront à consacrer leurs énergies sur deux dimensions qui permettent d’offrir un environnement à la fois sécurisant pour les élèves et inspirant pour le personnel. La recherche démontre que les écoles qui obtiennent du succès, développent des pratiques harmonisées et une approche collaborative axée sur les besoins des élèves. Parallèlement, ces mêmes écoles offrent un environnement ordonné dans lequel le sentiment de sécurité des élèves est élevé. C’est pourquoi le CSCN a adopté une approche collaborative telle que présentée par Kurtis Hewson, un pédagogue albertain, qui a mis en place une démarche permettant de cibler leurs interventions sur les besoins réels des élèves et de miser sur les expertises d’une équipe d’intervenants. Cette approche se démarque parce que les solutions avancées s’ancrent dans un consensus quant aux interventions à privilégier tout en s’assurant que la réussite de l’élève est la responsabilité de tout le personnel d’une école. Tous les membres d’une équipe peuvent contribuer à des pistes d’intervention pour nos élèves, peu importe le degré de réussite de ces derniers. En effet, l’approche répond aux élèves ayant des défis d’apprentissage, tout en développant les élèves présentant de grandes capacités. Quant au climat scolaire, le CSCN compte sur le soutien au comportement positif pour créer et mettre en œuvre un ensemble de valeurs partagées par l’école. Cette démarche compte sur l’harmonisation des attentes de comportement dans l’école pour fournir un encadrement sécurisant et propice à l’apprentissage des élèves.

C’est la combinaison de tous ces éléments qui permettra aux écoles de réussir à atteindre les objectifs prévus dans les plans d’amélioration des écoles. À cet égard, le personnel du CSCN joue un grand rôle. Sans leur engagement et leur désir de voir les élèves réussir, il ne serait pas possible d’entreprendre cette grande démarche. Les parents peuvent donc compter sur des équipes dynamiques dont l’intérêt est centré sur l’épanouissement de leur enfant.

En tant que parents, il vous est possible de consulter le plan d’amélioration continue de l’établissement scolaire de votre enfant à partir du site internet de l’école. Le développement des plans d’amélioration continue n’est pas une nouveauté dans les milieux scolaires, mais ils deviennent maintenant une priorité pour les intervenants qui travaillent à la réussite de nos élèves. Les parents représentent les partenaires de choix dans l’épanouissement de nos élèves et par le fait même, de grands appuis dans la mise en œuvre des plans d’amélioration continue et l’atteinte des objectifs du CSCN.